• Pas de titre, j'en ai marre de faire sans blanc !

    Bah je commence par déjà m'excuser pour cette petite note qui n'aura surment pas la petite touche joyeuse que j'essaye d'apporter dans mes autres articles.

     

    Je crois que je ne dois pas être comme tout le monde, en apparence, oui, mais il doit y avoir quelque chose chez moi qui cloche.
    Qui repousse les autres...

    Pourquoi cette refléxion ?
    Parce que je n'ai pas d'amis.
    Oui, je vous ai basiné avec ma nouvelle vie sociale mais elle n'a pas durée bien longtemps. Aujourd'hui JEUDI; c'est normalement soirée étudiante et je suis chez moi à pleurer. Et je sais que mes "connaissances" sont de sortie, alors comment ce fait-il que personne ne m'ai demandé ?
    J'ai lancé plusieurs fois la discution de sortir, de boire seulement un verre, mais non, z'ont toujours quelque chose d'autre avec quelqu'un d'autre et je ne suis pourtant pas améne à rencontrer les copains des copains pour élargir mon cercle.
    Mon cerlce de quoi d'ailleurs ?
    Surement pas "d'amis".

    Et vous allez me dire "Et tes potes de Munich ?"
    Oui, parlons-en de ceux-la !
    J'aimerai quand même bien savoir pourquoi je ne connais rien de leur vie depuis qu'ils sont rentrés ?
    Pourquoi ma "meilleur amie" prefère ne pas venir à l'Oktoberfest le week-end prochain mais de rester sur Paris avec son copain (aussi un copain de Munich) et qu'elle m'a annoncé ses raisons par msn mais seulement en coup de vent et n'attendant pas de réponce ? Et qu'elle ne prenne même plus 5 minute pour venir me parler sur msn ?
    Je suis d'accord sur le principe qu'on a tous le droit à une vie privée mais d'ici à couper tout contact...

    Ensuite, la question du petit-ami.
    Encore moins que des amis...
    Oui, j'avoue j'ai quand même eu des "coups" mais pourquoi toujours pas une de longue durée ?
    La dernière "histoire" est très représentative.
    Je site: " Ce n'est pas forcément du sérieux..."
    C'est toi ou c'est moi le problème la-dedans ?

    Je ne crois pas que je dois beaucoup refléchir pour trouver la solution.


    Le seul point commun entre tous, c'est moi...


    Donc j'en suis arrivée à me poser ces questions : Ai-je une tare ? Suis-je dérangeante ? Je n'ai pas de qualités ? Jout-on avec moi ?

     

    Il me semblais avoir un peu changé après mon année en Allemagne, mais apparemment toujours pas "comme il le faut".

    Peut-être faut-il que, cette fois, je plaque tout et ne revienne plus.

     

     

     

     

    Et on se demande toujours pourquoi "on joue les faux-culs"...


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Septembre 2008 à 11:34
    prend soin de toi...
    Je ne sais pas trop quoi te dire... Je ne peux pas te rassurer toi même parce que je ne te connais qu'un peu virtuellement mais sache qu'on peut toujours faire changer les choses, il faut rencontrer du monde et on trouve toujours quelqu'un dont la personnalité te correspond, et pour voir de nouvelles têtes, applique les conseils qu'on donne à un au pair dans un pays étranger : inscrit toi à un club, prend des cours de langue (ben oui, warum nicht?) allez, bon courage, ne désespère pas ;)
    2
    natach
    Dimanche 12 Octobre 2008 à 19:52
    :)
    ma cocotte,je sais que cet article date mtnt, mais juste pour te dire, que moi je suis là, si tu as besoin de parler, de voir quelqu'un... Le mans/Angers... C'est pas si loin, gros bisous, vraiment.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :